MONTE CASSINO, BATAILLE ET POLEMIQUE

Thème : Histoire                                                                                                                                                  Mardi 19 Mai 2015

MONTE CASSINO, BATAILLE ET POLEMIQUE

par Renée Bonneau, agrégée de Lettres Classiques.

INTRODUCTION

La bataille de Monte Cassino est une série de quatre batailles livrées par les Alliés autour du Monte Cassino (Italie), de janvier à mai 1944, contre les forces allemandes, pour percer la ligne Gustav et rallier Rome. Le monastère situé au sommet du Monte Cassino souffrira des bombardements des Alliés mais de nombreuses œuvres d’art ont pu être sauvées. De nombreuses polémiques auront lieu concernant le bombardement du monastère et des violences dans les villages autour du Monte Cassino.

I Bref rappel des faits du débarquement en Sicile à la libération de Rome. 

Dès 1942 les Alliés souhaitent ouvrir un front à l’Ouest afin de dégarnir le front de l’Est et affaiblir les Allemands. Churchill considère que l’Italie est le ventre mou de l’Europe, et en septembre 1943, les troupes anglo-américaines débarquent en Sicile. Le gouvernement officiel italien déclare la guerre à l’Allemagne. Mais la situation des forces italiennes est catastrophique : de nombreux soldats rentrent chez eux, d’autres rejoignent le maquis, d’autres enfin s’engagent dans l’armée américaine.

Le roman de Malaparte La Peau  est consacré à cet épisode peu glorieux de leur histoire. Les Allemands sont repoussés vers le Nord. Ils décident de faire une ligne de défense (la ligne Gustav) dans la partie de la péninsule la plus étroite et très montagneuse (région des Abruzzes), donc difficile à prendre pour les Alliés.

 La région autour du Monte Cassino est un véritable verrou. Les Alliés mettront six mois pour casser la ligne Gustav, faire la jonction avec les forces débarquées à Anzio, et rallier Rome qui sera libérée en juin 1944.

II La bataille de Monte Cassino

Dès janvier 1943, les Alliés attaquent les Allemands dans la région de Monte Cassino afin de briser la ligne Gustav. Les Alliés sont sous commandement américain avec le Général Clark, et britannique avec le Général Leese ; mais d’autres unités australiennes, néo-zélandaises et indiennes participent à l’attaque.

 A noter la participation d’un corps expéditionnaire français sous le commandement du Général Juin qui jouera un rôle très important dans la victoire finale.

Le Général Juin pense qu’une attaque frontale du Monte Cassino est une erreur stratégique, et il préconise un contournement, mais n’ayant aucun droit décisionnel, il doit se plier aux décisions anglo-américaines. Les Généraux Clark et Leese attaquent de front causant de très nombreuses pertes humaines et une défaite militaire.

 Une deuxième attaque est lancée avec le même résultat. Le commandement allié, avance alors le fait des nombreuses pertes humaines pour justifier un bombardement du Monte Cassino et de son Monastère. Ainsi le 15 février 1944, les Alliés déversent 420 tonnes de bombes sur le Monte Cassino, détruisant le Monastère. Les ruines servent de remparts aux Allemands qui s’installent en haut du Monte Cassino, contrôlant ainsi un point stratégique important. Du 11 au 19 mai ont lieu simultanément les troisième et quatrième batailles de Monte Cassino, où les Polonais attaquent de front, alors qu’au même moment, les Français contournent Monte Cassino et prennent les Allemands à revers en portant leurs efforts sur les monts Aurunci, suivant ainsi le plan du Général Juin. Le 19 mai les Allemands se retirent, c’est la victoire alliée.

III Polémique autour du bombardement du Monastère du Monte Cassino.

Le bombardement du Monastère du Monte Cassino a engendré une polémique : fallait-il détruire un monument historique et les œuvres d’art qu’il contenait pour une éventuelle avancée des troupes alliées ? Plus tard on s’est rendu compte que les Allemands n’étaient pas présents dans le Monastère et que l’attaque frontale du Monte Cassino n’était pas la bonne stratégie pour briser la ligne Gustav. Pour se justifier face aux Catholiques américains, Roosevelt, lors de sa campagne aux élections présidentielles, dira qu’entre des vies humaines et des œuvres d’art, il fallait préserver la vie des troupes. Le Monastère fut reconstruit à l’identique dans les années qui suivirent la fin de la guerre.

IV Sauvetage des œuvres d’art du Monastère.

Le Monastère du Monte Cassino contenait un grand nombre d’œuvres d’art d’une grande valeur culturelle. Leur sauvetage est une véritable épopée. Le Monastère avait ses propres œuvres mais aussi des tableaux du Musée de Naples car il était considéré comme un endroit très sûr ! Un officier allemand amoureux des arts convainc l’abbé de le laisser emporter dans les camions de l’armée allemande les œuvres pour qu’elles soient gardées au Vatican. Cet officier prenait de gros risques car les camions de l’armée, et surtout l’essence qu’ils consommaient pour une telle opération, devaient servir à un autre usage.

 Apprenant ce transport des œuvres, les Alliés accusent les Allemands de piller les biens italiens. Quelques années plus tard une chercheuse italienne prouvera que cet officier allemand n’avait nullement l’intention de mettre les œuvres du Monastère au Vatican mais de les expédier en Allemagne. C’est grâce à un autre officier supérieur allemand, le lieutenant-général Frido Von Senger (qui appartenait en qualité de laïc à l’ordre des Bénédictins), que les œuvres seront mises en sécurité au Vatican, du moins 179 caisses sur les 195 parties initialement, car 16 seront volées. Afin de ne pas jeter de discrédit sur l’armée allemande, Von Senger ne dira rien. Ainsi lors du procès de Nuremberg, Hermann Goering revendiquera la protection des œuvres du Monte Cassino !

V Les crimes de guerre

Dans la région de Monte Cassino, comme dans de nombreux autres lieux, des crimes de guerres ont eu lieu. Dans le village de Santa Anna di Stazzema, dans les Alpes Appuanes, les Allemands, avec l’aide de fascistes italiens, regrouperont tous les habitants sur la place centrale du village et les fusilleront. Après-guerre il y aura une loi du silence. Les documents impliquant les criminels de guerre allemands  et les coupables italiens restent dissimulés dans une armoire pendant plus de 25 ans. Il faudra qu’un haut magistrat italien reprenne l’enquête, et que de son côté le procureur de Stuttgart ouvre un procès pour que des noms surgissent Quelques officiers sont condamnés à la prison à vie. Mais vu leur âge la sanction n’a guère de sens et certains coulent une retraite heureuse sans remords pour leurs crimes.

Une autre accusation est portée sur les troupes marocaines du corps expéditionnaire français, qui seront accusées de nombreux vols, actes de violence et viols. En 1950 l’Union des femmes italiennes parle d’environ 12 000 victimes, et tente d’obtenir des indemnités. Un rapport du Sénat italien fait état de 2000 femmes violées et 700 hommes tués. Au moment des accusations certaines personnalités prennent la défense des troupes françaises. Ainsi dans une lettre adressée au Général de Gaulle, le Maréchal de Lattre de Tassigny écrit : « Je sais qu’ils sont accusés d’acte de violence commis à l’encontre des populations civiles italiennes, mais je crois que de tels faits ont été singulièrement déformés et exagérés à des fins anti-françaises. ». Ces crimes de guerre seront le sujet d’un célèbre film de Vittorio de Sica « La paysanne aux pieds nus ».

CONCLUSION

Le Monte Cassino fut un des haut lieux de la campagne d’Italie et a engendré de nombreuses polémiques, aussi bien d’un point de vue militaire (stratégie erronée, bombardement) qu’humain (crimes de guerre de part et d’autre des belligérants, absence de procès). Ce fut une bataille meurtrière qui remplit les cimetières de toutes les Armées présentes (allemande, polonaise, française…), cimetières que l’on trouve tout autour du Monte Cassino, émouvants témoignages de tant de vies sacrifiées pour chasser l’occupant nazi d’Italie.

N.B Le roman de Renée Bonneau qu’elle a dédicacé  Requiem pour un jeune soldat est inspiré par ces événements.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>