LES PARFUMS : LE CHEMINEMENT DE LA FABRICATION

Thèmes: Sciences, Economie                                                                                                                           Mardi 15 Décembre 2015

LES PARFUMS : LE CHEMINEMENT DE LA FABRICATION

slider_cdi_40

par Monsieur Jean­ Louis CHEVALIER.

INTRODUCTION

L’odorat est le sens le moins utilisé par l’Homme. L’olfaction est éphémère et très instinctif. Par ailleurs, il est très difficile de commenter une odeur. Durant la préhistoire et l’Antiquité le sens olfactif est plus utilisé. Ainsi toutes les religions mettent en valeur l’encens. Les Rois mages apportent de l’encens et de la myrrhe à l’enfant Jésus. De nos jours, on ne pourrait concevoir un produit de beauté ou d’entretien sans parfum qui est devenu synonyme de propreté.

I – Le parfum dans l’industrie.

Dans l’industrie, la parfumerie a été massivement utilisée depuis une centaine d’années. La chimie, très développée surtout en Allemagne, en isolant des molécules a révolutionné l’industrie des parfums. La parfumerie est un des premiers domaine qui a connu la mondialisation. Depuis le milieu des années 1950 la parfumerie a beaucoup changé. Les parfums sont utilisés surtout pour parfumer tous les produits d’hygiène (déodorants, savons …) et les produits d’entretien (lessive, liquide vaisselle …), la parfumerie de luxe ne représente que 10% du marché. Les grands clients de la parfumerie sont les groupes comme Unilever et Gamble. Le parfum accroît la valeur d’un produit. Ainsi un savon non parfumé ne donne pas une impression de propreté.

II – De quoi sont composés les parfums?

L’impératif pour un parfumeur ou un industriel est de se distinguer de ce qui existe déjà. Il faut pour travailler dans la parfumerie reconnaître à l’aveugle 14 odeurs de base.

Les cinq odeurs florales de base sont le muguet, le lilas, le jasmin, la rose et la violette, on distingue aussi dans ce groupe deux odeurs distinctes la note fruitée et la note citronnée. Puis vient le groupe des notes non florales, note animale, musc (cuir), balsamique (vanille), boisée (patchouli) épicée (cannelle),herbacée vert (géranium), herbacée (thym) et herbes aromatiques (basilic).

Des combinaisons de ces notes naissent cinq grandes familles, classées ici de la plus à la moins florale.

­Cologne (jasmin/herbacé) comme Eau Sauvage de Dior

­Fougère (rose/ balsamique/boisé) comme Rive Gauche de YSL

­Chypre (rose/ boisé/ animal) comme Aramis d’Estée Lauder

­Poudré (balsamique/boisé/animal) comme n° 5 de Chanel

­Oriental (balsamique/boisé/animal) comme Obsession de Calvin Klein

On peut combiner aussi les familles entre elles ainsi par exemple Brut de Fabergé combine l’oriental et la fougère ou Fahrenheit de Dior combine fougère et poudré.

Afin d’illustrer ses propos et nous faire voyager dans les différentes notes de parfums Monsieur Chevalier nous fait sentir les parfums de marques prestigieuses: Lancôme, Chanel, Dior, Guerlain, Yves Saint Laurent…

Tous les parfums ont des essences concentrées entre 6 et 20%. La concentration la plus commune étant de 10%. Les ingrédients sont un mélange de produits chimiques de la famille des salicylates et dérivent de l’industrie pharmaceutique. Parce qu’il fallait des produits non dangereux, au départ on s’est basé sur des produits pharmaceutiques. La chimie joue un grand rôle car les plantes naturelles sont de qualité variable alors qu’avec les formules chimiques la qualité est constante. Par ailleurs il n’y a pas de limitation quantitative alors que les récoltes de fleurs et de plantes sont limitées. Généralement un parfum est est un mélange entre 50 et 60 ingrédients et seules les proportions changent selon les parfums créés. La complexité d’un parfum vient aussi du fait que selon la chaleur et l’humidité les odeurs ne sont pas perçues de la même manière. Ainsi un même parfum n’est pas ressenti pareil dans un pays tropical que dans un pays scandinave.

CONCLUSION

L’industrie de la parfumerie a connu durant les dernières décennies une forte croissance et concerne un grand nombre de produits du quotidien. L’odorat est un sens complexe et difficile à exprimer mais le parfum nous touche et il est souvent allié à un souvenir. Coco Chanel ne disait-­elle pas « Une femme sans parfum est une femme sans avenir. »?

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>