L’Abbaye de Royaumont et l’abbatiale de Saint-Leu d’Esserent

Thème : Sortie – Visite                                                                                                                                   Jeudi 29 mars 2018

L’Abbaye de Royaumont et l’abbatiale de Saint-Leu d’Esserent

Organisation par le CDI et participation de Romain DAVY, guide conférencier.

 

Jeudi 29 mars 2018. Il est 8h30 quand le car (un car Martin sous-traité à Inter2000 et immatriculé au Portugal) quitte les grilles de la Mairie avec ses 27 participants. Le trajet jusqu’à Royaumont prendra deux heures, les routes étant chargées et le car ne pouvant emprunter les itinéraires interdits aux plus de 3.5t. Romain Davy, notre guide conférencier nous attend à l’heure prévue pour la visite de Royaumont, abbaye voulue par Louis IX, pour des moines de l’ordre des cisterciens. En rive gauche de l’Oise, l’abbaye se cache au milieu de la forêt.

Romain Davy commente avec humour l’histoire de l’abbaye, des débuts de sa construction en 1228 jusqu’à aujourd’hui. Les bâtiments d’origine existent encore, à l’exception de l’église abbatiale détruite par le propriétaire de l’époque par crainte des révolutionnaires.

Mais il est déjà 12h30 passées et nous devons prendre congé à regret pour rejoindre le restaurant Auberge Le Renaissance situé à Viarmes. 

Après un repas agréable, quoique la salle soit un peu bruyante, nous reprenons le car pour rejoindre l’abbatiale de Saint-Leu d’Esserent, en rive droite de l’Oise. A nouveau, le car nous oblige a faire un grand détour par Chantilly car le pont situé sur la route directe Royaumont – Saint-Leu est limité à ….3.5t.  

A Saint-Leu se trouvait une abbaye clunisienne, construite au début du XIIe siècle sur un promontoire dominant l’Oise, et dont il ne reste plus que l’église Saint-Nicolas, qualifiée alternativement d’abbatiale ou prieurale,  aujourd’hui église paroissiale, et un petit bout de cloître, aujourd’hui privé.

17h30, l’heure de remonter dans le car, qui nous déposera à 19h devant les grilles de la Marie. Partis ce matin avec le soleil, la pluie nous aura rattrapés au retour sur l’A86. Qu’importe, la journée fut fort agréable.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>